François Ozon - site officiel

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Entretiens à propos de Ricky

Entretien avec François Ozon

Ricky de François OzonAu point de départ de RICKY, il y a une nouvelle de la romancière anglaise Rose Tremain...

Le titre de la nouvelle en anglais est MOTH, c’est-à-dire phalène, ces insectes ou papillons de nuit attirés par la lumière. Dans la version française, la nouvelle a été intitulée LÉGER COMME L’AIR. Quand je l’ai lue, je l’ai tout de suite aimée, mais en pensant que cette histoire n’était pas faite pour moi.
Lire la suite...
 

Entretien avec Alexandra Lamy

Alexandra Lamy et Mélusine Mayance dans Ricky

Avez-vous été surprise que François Ozon fasse appel à vous pour incarner Katie ?

Quand mon agent m’a appelée pour me dire que j’allais passer un casting pour un film de François Ozon, j’ai été surprise. Je viens du théâtre, j’ai fait le Conservatoire, mais mon image est tellement associée à la comédie et à mon personnage d’UN GARS, UNE FILLE qu’elle me semblait difficilement associable avec son univers.
Lire la suite...
 

Entretien avec Sergi Lopez

Sergi Lopez dans Ricky de François Ozon

Vous connaissiez le cinéma de François Ozon avant de travailler avec lui ?

Non. J’ai peu de culture cinématographique et je n’habite pas en France. Mais je connaissais un peu la personne, que j’avais rencontrée en promotion. Et je connaissais aussi des gens qui avaient travaillé avec lui. Ne pas avoir vu ses films ne m’a pas gêné, mon ignorance fait partie de moi. Je ne choisis pas les projets en fonction de ce qu’un cinéaste a déjà fait...
Lire la suite...
 

Entretien avec Pierre Buffin (effets visuels)

Arthur Peyret dans Ricky de François Ozon

Quelle a été votre réaction en lisant le scénario de RICKY ?

C’est le genre de scénario dont vous vous dites : c’est gonflé et intrigant, d’autant plus venant de la part de François Ozon. Son cinéma est toujours sur un fil, à la frontière de l’étrange. On se dit que ça peut basculer d’une minute à l’autre. En voyant le film fini j’ai été encore plus surpris ! Je ne m’attendais pas à un effet de réalisme si puissant.
Lire la suite...